(Re)démarrer

Tendances

Tendance 1

Après la récession économique, l'entreprenariat repart à la hausse

Nombre de nouvelles entreprises
Le secteur revit, avec un pic en Région flamande. Sur 72.215 nouvelles entreprises - un chiffre record - nous comptons 3.228 entreprises horeca. L’horeca est ainsi le troisième segment où l’on compte le plus grand nombre de créations d’entreprises. Néanmoins, le chiffre était de 3.263 un an plus tôt. Malgré une légère baisse en 2010, l’horeca se stabilise.

Popularité
Le fait que les indépendants puissent opérer en toute autonomie leur procure un grande satisfaction dans leur travail. De plus, la branche est très accessible, les seules restrictions étant la capacité juridique (il faut avoir 18 ans), la nationalité (il faut être ressortissant de l’EEE) et la capacité à gérer une entreprise (à attester par un diplôme ou l’expérience).

Tendance 2

Parmi les nouveaux établissements, les restaurants sont majoritaires

Entreprises horeca
Dans toutes les régions, au moins 50% des nouvelles entreprises en 2011 sont des restaurants. Attention : les brasseries sont aussi considérées comme des restaurants. Pour la Région bruxelloise, cette proportion atteint même 2/3 du total. Le deuxième segment le plus populaire parmi les nouvelles entreprises correspond aux débits de boisson, qui sont suivis par les entreprises de restauration collective.
Source : Unizo 2012, Graydon 2012

Investissements
La part de la branche hôtelière est nettement moins représentée parmi les nouvelles entreprises, probablement parce que les investissements y sont plus importants. Une tendance notable est la hausse du nombre d’entreprises de restauration collective. Logique : contrairement à un restaurant ou un hôtel, une entreprise de restauration collective ne doit pas nécessairement investir dans un bâtiment.

Tendance 3

La nouvelle réalité du marché recèle aussi des opportunités

Perles de croissance en devenir
Si 2012 se termine sur un nombre record de faillites, il reste pourtant des perles de croissance potentielles. Ainsi, en 2012, nombre de jeunes entrepreneurs ont lancé de nouveaux concepts. Ils en testent la rentabilité en rendant leurs frais fixes flexibles (constructions pop-up) et en recourant aux médias sociaux.
Source : Foodstep 2012, Graydon 2012

Trafic, variation et séduction
Au lieu de relever le prix par produit et de réduire les effectifs, on constate que les segments à succès agissent au contraire sur le taux de fréquentation en créant un sentiment d’avantage, en assurant la rotation de l’offre (menu-engineering) et en améliorant sans cesse le service.
Source : Foodstep 2012, Graydon 2012

Tendance 4

99% des entrepreneurs horeca investissent dans l’entreprenariat durable

Produits et services
Au moins 95% des entrepreneurs horeca travaillent une fois par semaine avec des produits locaux ou de saison. 81% utilisent les excédents dans les suggestions du jour. En termes de mesures d’économie d’énergie, 88% remplacent les ampoules à incandescence par des lampes économiques ou led. De plus, 72% économisent l’eau grâce à des dispositifs tels que la chasse d’eau à double commande.
Source : Guidea 2012

Politique en matière de personnel
L’entreprenariat socialement responsable peut également s’appliquer au niveau de la politique en matière de personnel. Ainsi, 64% des entrepreneurs horeca encouragent leurs collaborateurs à suivre une formation complémentaire. 63% prévoient des extra pour le personnel. Ce qui se traduit par une bonne ambiance de travail.
Source : Guidea 2012

Tendance 5

Le comportement des consommateurs est induit par le facteur de l’expérience proposée

Consommation réfléchie
La fréquentation dans l’horeca diminue, mais le montant moyen des dépenses par personne augmente, ce qui fait que le chiffre d’affaires total reste stable. Le consommateur critique fait de moins en moins de « visites impulsives ». Les principaux éléments qu’il prend en considération sont les suivants : le rapport qualité/prix, le cadre (intérieur, présence de magazines) et la présence d’une terrasse.
Source : Guidea 2012, F&B Trendrapport 2010

L’horeca comme cadre trans-expérientiel
À l’heure actuelle, visiter un établissement horeca entre dans le cadre d’une tendance au trans-expérientiel. Le consommateur d’aujourd’hui est en effet hyperactif et multitâches (il téléphone, chatte, surfe, boit et mange), pressé par le temps ; il se satisfait depuis longtemps d’un petit plat rapide sur le pouce.
Source : Guidea 2012, F&B Trendrapport 2010